Comment fonctionne une micro-crèche ?

De nos jours, une micro-crèche attire de nombreux parents qui souhaitent faire garder leurs enfants. Mais, pourquoi choisir une micro-crèche ? Comment fonctionne-t-elle ? Et quelles sont les conditions d’inscription ?

Pourquoi opter pour une micro-crèche ?

Aujourd’hui, une structure d’accueil destinée aux enfants à partir de 2 mois se développe de plus en plus. La micro-crèche peut accueillir alors des enfants au nombre de 10 maximum. En effet, la micro-crèche s’avère être une bonne alternative pour les parents avec sa capacité d’accueillir en collectif et en individuel. La différence de celle-ci avec une crèche classique c’est qu’elle accueille des petits moins nombreux et les horaires sont plus flexibles.

En fait, ce mode de garde d’enfant présente plusieurs avantages. En général, l’accueil des enfants dans une micro-crèche s’avère plus individualisé. Cependant, avec le petit nombre d’enfants, ces derniers peuvent bénéficier de certaines conditions idéales en matière de développement et aussi d’épanouissement. De plus, ces établissements sont aussi reconnus par la CAF ou caisse d’allocations familiales.

Il est possible d’aménager les horaires avec les assistantes maternelles. Le planning de garde peut être décidé chaque semaine par les parents. Pour cela, les micro-crèches sont alors considérées comme une solution très attrayante aussi pour le bébé que pour les parents.

Comment fonctionne une micro-crèche ?

Le fonctionnement d’une micro-crèche se fait en accueillant des enfants au nombre de 10 maximum et qui sont entre 10 semaines et 6 ans. Il y a alors un accueil individualisé des enfants dans une micro-crèche. En effet, tous les âges sont mélangés. Ainsi, les plus petits sont alors tirés vers le haut et les plus grands peuvent également apprendre à bien prendre soin des petits. Les activités dans la micro-crèche se font de ce fait en petits groupes. Ceux-ci permettent alors des échanges entre les enfants.

En général, les micro-crèches sont aussi soumises aux règles de normes de sécurités et des aménagements. Concernant le personnel, les collectivités territoriales ainsi qu’une entreprise ou association peuvent gérer ces établissements.

Conditions d’inscription

L’inscription dans une micro-crèche est fixée selon l’établissement lui-même. Cependant, il faut alors se renseigner pour connaître les conditions d’inscription ainsi que le fonctionnement d’une micro-crèche.

Le tarif horaire est également fixé par la direction. De ce fait, celui-ci peut varier en fonction des revenus des parents.

En effet, la CAF couvre aussi une partie des frais de fonctionnement d’une micro-crèche sous quelques conditions. Pour les micro-crèches privées, il n’existe pas de conditions sur la résidence.

Quels sont les avantages d’une crèche parentale ?
Crèche ou nounou, que choisir ?